Glossaire botanique

/Glossaire botanique
­

Glossaire de Botanique classification

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

classification (n.f.)
Discipline qui consiste à regrouper des êtres vivants (des plantes, par exemple) en ensembles hiérarchisés en raison de leurs caractères communs. Le plus haut niveau de regroupement est le Règne, puis viennent les Embranchements, les Classes, les Ordres, les Familles, les Genres et enfin les Espèces. Chacun de ces niveaux peut comporter des sous-groupes, du type sous-classe, sous-famille ou sous-espèce.

Définitions associées

règne (n.m.)
Plus haut niveau de classification des êtres vivants. Pour Linné, il existait deux grands Règnes : le Règne végétal et le Règne animal. Depuis Whittaker, on distingue plutôt cinq grands Règnes : bactéries, protistes, champignons, végétal, animal.

embranchement (n.m.)
Deuxième niveau de classification des espèces vivantes, entre le règne et la classe. Le nom des embranchements se termine par le suffixe "phytes".
Synonyme : division, phyllum

classe (n.f.)
Unité de classification des plantes en dessous de l'embranchement et rassemblant les ordres voisins. Le nom des classes se termine par le suffixe "opsidées" chez les plantes, "phycées" chez les algues et "mycètes" chez les champignons.

Ordre (n.m.)
En taxonomie, niveau de classification des plantes compris entre la Classe et la Famille, pouvant éventuellement être divisé en sous-ordres. Le nom des Ordres, chez les plantes, se termine par -ales.

famille (n.f.)
Dans la hiérarchie de classification des végétaux, catégorie qui se trouve entre l'Ordre (au-dessus) et le Genre (au-dessous). Tous les noms de Famille se terminent par -acées.

genre (n.m.)
Unité de classification des végétaux située entre la famille et l'espèce et regroupant l'ensemble des espèces ayant des caractères en communs. C'est le premier terme de la nomenclature binominale définissant une espèce.

espèce (n.f.)
Unité fondamentale du système de classification des plantes regroupant les individus qui se ressemblent et qui peuvent s'inter-féconder. Elle est désignée par une appellation binomiale unique et universelle.

sous-classe (n.f.)
En taxonomie, niveau de classification immédiatement inférieur à la catégorie classe. Le nom des sous-classes se termine par le suffixe -idae.

sous-famille (n.f.)
En taxonomie, niveau de classification immédiatement inférieur à celui de la Famille. Le nom des sous-familles se termine par le suffixe -oideae.

sous-espèce (n.f.)
Dans la hiérarchie de la classification botanique, catégorie comprise entre l'espèce et la variété. (Abréviation subsp. ou ssp.).

sous-genre (n.m.)
En taxonomie, niveau de classification immédiatement inférieur à celui du Genre regroupant des espèces ayant de nombreux caractères en commun et souvent localisées dans des zones géographiques similaires.

sous-division (n.f.)
En taxonomie, niveau de classification immédiatement inférieur à celui de la Division. Le nom des sous-divisions se termine par le suffixe -phytina.
Synonyme : sous-embranchement

sous-ordre (n.m.)
En taxonomie, niveau de classification des plantes immédiatement inférieur à celui de l'Ordre. Le nom des sous-ordres se termine par le suffixe - inées (ou - ineae) chez les plantes.



Définitions de contexte

Caesalpiniacées
Famille de plantes dicotylédones de l'ordre des Fabales, dans la classification classique de Cronquist. Dans la classification phylogénétique APG II, ces plantes sont classées dans la sous-famille des Caesalpinioidées.

Caesalpinioidées
Sous-famille de plantes dicotylédones, de la famille des Fabacées, en classification APG III, comprenant environ 400 espèces regroupées en 165 genres et 4 tribus (Cassiées, Caesalpiniées, Cercidiées et Détariées).

classification classique (expr.)
Classification des plantes réalisée par Arthur Cronquist, botaniste nord-américain (1919-1992), dont la dernière publication date de 1981. Une autre classification existe maintenant, la classification phylogénétique APG.

Cronquist
Botaniste nord-américain (1919-1992) qui a notamment réalisée la classification des plantes qui porte son nom (classification classique de Cronquist), dont la dernière publication date de 1981. Une autre classification existe maintenant, la classification phylogénétique APG.

espèce (n.f.)
Unité fondamentale du système de classification des plantes regroupant les individus qui se ressemblent et qui peuvent s'inter-féconder. Elle est désignée par une appellation binomiale unique et universelle.

genre (n.m.)
Unité de classification des végétaux située entre la famille et l'espèce et regroupant l'ensemble des espèces ayant des caractères en communs. C'est le premier terme de la nomenclature binominale définissant une espèce.

infra-règne (n.m.)
En taxonomie, niveau de classification immédiatement inférieur à celui du sous-règne.

Ordre (n.m.)
En taxonomie, niveau de classification des plantes compris entre la Classe et la Famille, pouvant éventuellement être divisé en sous-ordres. Le nom des Ordres, chez les plantes, se termine par -ales.

Papilionacées
Ancien nom d'une Famille de plantes dicotylédones importante avec 12 000 espèces environ groupées en plus de 400 genres et qui se retrouve maintenant, dans la classification phylogénétique, dans la sous-famille des Faboïdées à l'intérieur de la Famille des Fabacées.

phénétique (n.f.)
Méthode de classification phylogénétique basée sur la quantification des ressemblances des taxons pour déterminer leur degré de parenté, sans que les caractères soient polarisés en états apomorphe ou plésiomorphe.

règne (n.m.)
Plus haut niveau de classification des êtres vivants. Pour Linné, il existait deux grands Règnes : le Règne végétal et le Règne animal. Depuis Whittaker, on distingue plutôt cinq grands Règnes : bactéries, protistes, champignons, végétal, animal.

Rosidées
Sous-classe de plantes dicotylédones faisant partie de la classe des Magnoliopsidées, qui regroupe 18 Ordres dans la classification classique de Cronquist, et qui comprend l'ordre des Vitales, le clade des Fabidées et le clade des Malvidées dans la classification phylogénétique APG III.

sous-classe (n.f.)
En taxonomie, niveau de classification immédiatement inférieur à la catégorie classe. Le nom des sous-classes se termine par le suffixe -idae.

sous-division (n.f.)
En taxonomie, niveau de classification immédiatement inférieur à celui de la Division. Le nom des sous-divisions se termine par le suffixe -phytina.
Synonyme : sous-embranchement

sous-embranchement (n.m.)
En taxonomie, niveau de classification immédiatement inférieur à celui de l'Embranchement. Le nom des sous-embranchements se termine par le suffixe -phytina
Synonyme : sous-division

sous-famille (n.f.)
En taxonomie, niveau de classification immédiatement inférieur à celui de la Famille. Le nom des sous-familles se termine par le suffixe -oideae.

sous-genre (n.m.)
En taxonomie, niveau de classification immédiatement inférieur à celui du Genre regroupant des espèces ayant de nombreux caractères en commun et souvent localisées dans des zones géographiques similaires.

sous-ordre (n.m.)
En taxonomie, niveau de classification des plantes immédiatement inférieur à celui de l'Ordre. Le nom des sous-ordres se termine par le suffixe - inées (ou - ineae) chez les plantes.

sous-règne (n.m.)
En taxonomie, niveau de classification immédiatement inférieur à celui du Règne et pouvant également être divisés en infra-règnes.


34 Commentaires

  1. patrick 25 juin 2014 à 12 h 28 min

    Bonjour,

    Je suis entrain d constituer un repertoire de formules florales de quelques plantes cultivées à donner à mes étudiants pour le cour de botanique que j’enseigne,pouvez vous me fournir quelques exemples?

    Merci!

  2. Anonyme 29 avril 2014 à 10 h 27 min

    Bonjour,

    D’abord bravo pour votre site et tous vos efforts.
    Juste une remarque à propos d’une définition du glossaire. Je lis à « archegone »: « … Il n’est repérable que chez les Cryptogames INVASCULAIRES supérieurs (Bryophytes ou Ptéridophytes) ».
    Et plus loin (dans les définitions associées): « Ptéridophytes »: Embranchement de végétaux VASCULAIRES, sans… »

    Peut-être mettre aussi les références de vos sources? Au moins les principales. Je sais c’est du travail en plus.
    En tous les cas, encore bravo et merci.

  3. sokhna mara 14 avril 2014 à 22 h 33 min

    slt jai 1problem avec une exercice
    on me demande c k cest la dichogamie,les variantes de ce phenomene.sil es possible qu’une fleur de formule florale :3s+3p+3e+2c soit concerne par ce phenomene ?justifiez votre reponse

  4. Patrick 21 mars 2014 à 18 h 20 min

    Bonjour

    Dans le but d’écrire un poème j’aimerais trouver de jolis noms de fleurs qui d’une part seraient capables de nyctinastie ou d’autre part de thermonastie.

    Merci

    • Bernard 21 mars 2014 à 21 h 02 min

      Pour la nyctinastie, vous avez par exemple le liseron. Pour la thermonastie, vous avez, entre autres, la tulipe.