Glossaire botanique

/Glossaire botanique
­

Glossaire de Botanique Bryophytes

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Bryophytes
Embranchement du règne végétal qui, au sens strict, concerne les mousses et qui, en conception élargie intègre aussi les hépatiques et les sphaignes. Ces plantes n'ont pas de système vasculaire. Elles n'ont pas non plus de racines mais des rhizoïdes qui servent à l'adhésion au substrat.
Synonyme : muscinées

Définitions associées

racine (n.f.)
Partie de la plante, le plus souvent souterraine, ayant une double fonction, d'ancrage dans le sol et le bon maintien de la plante d'une part, l'absorption de l'eau et des éléments minéraux nécessaires à sa croissance d'autre part.

embranchement (n.m.)
Deuxième niveau de classification des espèces vivantes, entre le règne et la classe. Le nom des embranchements se termine par le suffixe "phytes".
Synonyme : division, phyllum

mousse (n.f.)
Végétal avasculaire, c'est-à-dire sans vaisseaux conducteurs de sève, fixés au sol par des rhizoïdes et non par des racines, qui se reproduit à l'aide de spores.

rhizoïde (n.m.) grec rhiza = racine et eidos = aspect
Poil ressemblant à une racine qui sert à la fixation dans le substrat de certaines plantes inférieures, telles que les Bryophytes, les prothannes de Ptéridophytes et certaines algues, mais qui n'est pas conducteur de sève.
Synonyme : crampon

sphaigne, spahgnum (n.f.)
Mousse des marais et des milieux très humides qui en se décomposant donne la tourbe et qui est utilisée comme substrat de culture, notamment pour des orchidées.

vasculaire (adj.)
Se dit d'un végétal dont le tissu est composé de petits vaisseaux ou canaux destinés à la circulation des liquides.
Contraire : vasculaire

Hépatiques
Classe de plantes intermédiaires entre les lichens et les mousses, de l'embranchement des Bryophytes, à reproduction sexuée. Elles poussent en milieu humide et disposent soit d'un thalle aplati soit de tiges feuillées.
Synonyme : Marchantiophytes

règne (n.m.)
Plus haut niveau de classification des êtres vivants. Pour Linné, il existait deux grands Règnes : le Règne végétal et le Règne animal. Depuis Whittaker, on distingue plutôt cinq grands Règnes : bactéries, protistes, champignons, végétal, animal.



Définitions de contexte

archégone (n.m.)
Organe ayant la forme d'un petit vase ou d'une bouteille, porté par un gamétophyte, et contenant l'oosphère destinée à devenir l'oeuf après la fécondation. C'est un gamétange. Il n'est repérable que chez les Cryptogames invasculaires supérieurs (Bryophytes ou Ptéridophytes) ou, plus réduit, chez les Gymnospermes. Il n'est plus identifiable chez les Angiospermes.

bryologie (n.f.)
Science qui étudie les bryophytes c'est-à-dire les mousses, les sphaignes et les hépatiques.

Cormophytes
Ensemble des végétaux disposant d'un cormus, c'est-à-dire possédant racines ou rhizoïdes, tige ou tronc et feuilles.
Contraire : Thallophytes

Hépatiques
Classe de plantes intermédiaires entre les lichens et les mousses, de l'embranchement des Bryophytes, à reproduction sexuée. Elles poussent en milieu humide et disposent soit d'un thalle aplati soit de tiges feuillées.
Synonyme : Marchantiophytes

hydroïde (n.m.)
Chez certaines Bryophytes, cellule morte, allongée, qui assure la conduction de l'eau.
A distinguer de : leptoïde

leptoïde (n.m.)
Chez certaines Bryophytes, cellule allongée de la tige du gamétophyte qui conduit les nutriments.
A distinguer de : hydroïde

Marchantiophytes
Classe de plantes intermédiaires entre les lichens et les mousses, de l'embranchement des Bryophytes, à reproduction sexuée. Elles poussent en milieu humide et disposent soit d'un thalle aplati soit de tiges feuillées.
Synonyme : Hépatiques

propagule (n.f.)
1 - Chez les Bryophytes notamment, petit massif pluricellulaire, constituant un organe de dissémination et de multiplication d'une plante par voie végétative. 2 - Début de population suffisant pour permettre la colonisation d'un nouvel habitat.

rhizoïde (n.m.) grec rhiza = racine et eidos = aspect
Poil ressemblant à une racine qui sert à la fixation dans le substrat de certaines plantes inférieures, telles que les Bryophytes, les prothannes de Ptéridophytes et certaines algues, mais qui n'est pas conducteur de sève.
Synonyme : crampon

sporophyte (n.m.)
1 - Grand regroupement des végétaux les plus anciens se caractérisant par l'impossibilité de produire des fleurs, des graines ou des fruits et qui se reproduisent par des spores. Les cryptogames forment trois embranchements : les thallophytes (algues, ...), les bryophytes (mousses, ...) et les ptéridophytes (fougères, prêles). 2 - Organisme représentant la phase diploïde du cycle de développement produisant les spores.
A distinguer de : gamétophyte

zoïdogamie (n.f.)
Mode de fécondation caractérisé par la mobilité des spermatozoïdes, nécessitant un liquide de fécondation interne à la plante. Se rencontre chez les Algues, les Bryophytes, les Ptéridophytes et les Préspermatophytes.


34 Commentaires

  1. patrick 25 juin 2014 à 12 h 28 min

    Bonjour,

    Je suis entrain d constituer un repertoire de formules florales de quelques plantes cultivées à donner à mes étudiants pour le cour de botanique que j’enseigne,pouvez vous me fournir quelques exemples?

    Merci!

  2. Anonyme 29 avril 2014 à 10 h 27 min

    Bonjour,

    D’abord bravo pour votre site et tous vos efforts.
    Juste une remarque à propos d’une définition du glossaire. Je lis à « archegone »: « … Il n’est repérable que chez les Cryptogames INVASCULAIRES supérieurs (Bryophytes ou Ptéridophytes) ».
    Et plus loin (dans les définitions associées): « Ptéridophytes »: Embranchement de végétaux VASCULAIRES, sans… »

    Peut-être mettre aussi les références de vos sources? Au moins les principales. Je sais c’est du travail en plus.
    En tous les cas, encore bravo et merci.

  3. sokhna mara 14 avril 2014 à 22 h 33 min

    slt jai 1problem avec une exercice
    on me demande c k cest la dichogamie,les variantes de ce phenomene.sil es possible qu’une fleur de formule florale :3s+3p+3e+2c soit concerne par ce phenomene ?justifiez votre reponse

  4. Patrick 21 mars 2014 à 18 h 20 min

    Bonjour

    Dans le but d’écrire un poème j’aimerais trouver de jolis noms de fleurs qui d’une part seraient capables de nyctinastie ou d’autre part de thermonastie.

    Merci

    • Bernard 21 mars 2014 à 21 h 02 min

      Pour la nyctinastie, vous avez par exemple le liseron. Pour la thermonastie, vous avez, entre autres, la tulipe.