Glossaire botanique

/Glossaire botanique
­

Glossaire de Botanique ARN

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

ARN (abr.)
Abréviation pour acide ribonucléique. Molécule fabriquée dans le noyau de la cellule qui transporte notamment l'information génétique des molécules d'ADN vers les ribosomes.
En savoir plus

Définitions associées

ADN (abr.)
Abréviation pour acide désoxyribonucléique.

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.

noyau (n.m.)
1 - Organite cellulaire délimité par une enveloppe nucléaire, élément qui distingue les eucaryotes des procaryotes, et qui constitue l'un des deux composants de base de la cellule, l'autre étant le cytoplasme. 2 - Enveloppe ligneuse qui enveloppe la graine d'un fruit.

ribosome (n.m.)
Organite présent dans le cytoplasme des cellules, constitué de protéines et d'acides nucléiques, qui permet le déchiffrage de l'ARN messager et la synthèse des protéines correspondantes.

acide ribonucléique (expr.)
Molécule fabriquée dans le noyau de la cellule, qui transporte notamment l'information génétique des molécules d'ADN vers les ribosomes. Abréviation : ARN.

molécule (n.f.)
Ensemble d'atomes assemblés entre eux par des liaisons chimiques. Les molécules des êtres vivants sont constituées principalement d'atomes d'oxygène, d'hydrogène, de carbone, d'azote et de soufre.

acide (adj.)
1 - Qualifie un sol dont le PH est inférieur à 7. 2 - Corps apte à former un sel avec une base et à céder des protons.



Définitions de contexte

acide ribonucléique (expr.)
Molécule fabriquée dans le noyau de la cellule, qui transporte notamment l'information génétique des molécules d'ADN vers les ribosomes. Abréviation : ARN.

arille (n.m.)
Enveloppe souvent colorée autour de certaines graines leur donnant un aspect de fruit charnu. L'arille est en fait une excroissance du funicule de la graine.

ascidie (n.f.)
Feuille en forme d'urne ou de cornet chez les plantes carnivores.

baie (n.f.)
Fruit charnu contenant en général plusieurs graines, sans noyau. Dans une baie, l'endocarpe est tendre comme le mésocarpe.

bractée (n.f.)
Feuille différente des autres feuilles, située à la base d'une fleur ou d'une inflorescence et qui peut-être colorée ou même charnue.

bulbe (n.m.)
Organe souterrain, formé d'une tige courte entourée d'écailles charnues servant de réserve nutritive.

cactiforme (adj.)
Qualifie une plante qui a la forme d'une Cactacée, avec des tiges charnues, épaisses, gorgées d'eau, sans écorce.

caroncule (n.f.)
Excroissance charnue située près du hile d'une graine.
Synonyme : strophiole

corme, cormus (n.m.)
1 - Fruite du cormier (Sorbus domestica). 2 - Organe charnu de stockage souterrain, constitué d'une tige ou d'une base de tige, généralement annuel, le nouveau cormus se développant au-dessus de l'ancien.

cormus (n.m.)
1 - Appareil végétatif constitué d'un axe ou tige portant des rameaux, des feuilles et des racines (ou des rhizoides), caractéristique des plantes supérieures ou Cormophytes, par différence avec le thalle des Thallophytes. 2 - Utilisé en synonyme de corme : organe charnu de stockage souterrain, constitué d'une tige ou d'une base de tige, généralement annuel, le nouveau cormus se développant au-dessus de l'ancien.
A distinguer de : thalle

crassulescence (n.f.)
Etat d'un organe épais et charnu.

crassulescent, crassulescente (adj.)
Qualifie un organe épais et charnu.

drupe (n.f.)
Type de fruit constitué d'un noyau dur contenant une graine et entouré d'une enveloppe charnue.

éboulis (n.m.)
Amas de pierres ou de fragments rocheux garni de terre dans les interstices et très bien drainé pour la culture des plantes alpines ou de rocaille.

écaille (n.f.)
1 - Petite lame mince et coriace, ou parfois charnue, accompagnant, recouvrant ou protégeant certains organes (bourgeon, bulbe ...). 2 - Petite feuille courte plaquée sur la tige de certains conifères. 3 - Elément d'un cône de conifères.

hallier (n.m.)
Buisson impénétrable bien garni en broussailles et où peut se cacher le gibier.

lenticelle (n.f.)
Pore visible à la surface de certaines plantes ligneuses ou de fruits charnus qui permet à l'air d'atteindre les tissus sous-jacents.

mésocarpe (n.m.)
Couche moyenne du péricarpe d'un fruit placée entre l'épicarpe et l'endocarpe. C'est, en général, la partie charnue, la pulpe, qui correspond à ce qui est comestible.

nucléole (n.m.)
Corps dense sphérique dans le noyau d'une cellule chez les Eucaryotes, non délimité par une membrane, lieu de synthèse des ARN ribosomaux.

plate-bande herbacée (expr.)
Massif garni exclusivement avec des végétaux non ligneux, annuelles, bisannuelles, vivaces, bulbes ...

rhizome (n.m.)
Tige souterraine ou au ras du sol, charnue, émettant des racines adventives, portant des feuilles écailleuses et des bourgeons qui peuvent se transformer en pousses aériennes. Certains rhizones forment des tubercules.

ribosome (n.m.)
Organite présent dans le cytoplasme des cellules, constitué de protéines et d'acides nucléiques, qui permet le déchiffrage de l'ARN messager et la synthèse des protéines correspondantes.

spadice (n.m.)
Axe charnu d'une inflorescence en épi ou en panicule à fleurs sessiles, généralement protégée par une grande bractée appelée spathe.

tunique (n.f.)
Enveloppe foliacée membraneuse, parfois très fine, parfois charnue, qui enveloppe les bulbes ou les cormus.


34 Commentaires

  1. patrick 25 juin 2014 à 12 h 28 min

    Bonjour,

    Je suis entrain d constituer un repertoire de formules florales de quelques plantes cultivées à donner à mes étudiants pour le cour de botanique que j’enseigne,pouvez vous me fournir quelques exemples?

    Merci!

  2. Anonyme 29 avril 2014 à 10 h 27 min

    Bonjour,

    D’abord bravo pour votre site et tous vos efforts.
    Juste une remarque à propos d’une définition du glossaire. Je lis à « archegone »: « … Il n’est repérable que chez les Cryptogames INVASCULAIRES supérieurs (Bryophytes ou Ptéridophytes) ».
    Et plus loin (dans les définitions associées): « Ptéridophytes »: Embranchement de végétaux VASCULAIRES, sans… »

    Peut-être mettre aussi les références de vos sources? Au moins les principales. Je sais c’est du travail en plus.
    En tous les cas, encore bravo et merci.

  3. sokhna mara 14 avril 2014 à 22 h 33 min

    slt jai 1problem avec une exercice
    on me demande c k cest la dichogamie,les variantes de ce phenomene.sil es possible qu’une fleur de formule florale :3s+3p+3e+2c soit concerne par ce phenomene ?justifiez votre reponse

  4. Patrick 21 mars 2014 à 18 h 20 min

    Bonjour

    Dans le but d’écrire un poème j’aimerais trouver de jolis noms de fleurs qui d’une part seraient capables de nyctinastie ou d’autre part de thermonastie.

    Merci

    • Bernard 21 mars 2014 à 21 h 02 min

      Pour la nyctinastie, vous avez par exemple le liseron. Pour la thermonastie, vous avez, entre autres, la tulipe.