Au bon moment

Les belles potées d’annuelles ou de vivaces qui sortent de serre ne resteront pas belles longtemps si vous les achetez trop tôt. L’idéal est de pouvoir les installer au jardin sans trop attendre après l’achat : il faut donc que les conditions climatiques le permettent. Achetez donc quand vous êtes sûr de pouvoir les planter sans risque de gel.

Les derniers bulbes sont bradés. Mais ce sont rarement les plus beaux. Ils n’ont pas forcément été conservés dans de bonnes conditions. Et surtout, leur plantation tardive risque de vous décevoir, au moins la première année. Pour avoir du choix, de la qualité et planter au bon moment achetez les bulbes à l’automne et non en plein hiver.

Les racines

Tout l’avenir de votre plante est dans ses racines. Si les racines sont insuffisamment développées, la plante risque de souffrir à la première sécheresse venue. Si, au contraire, les racines tournent en rond formant un chignon inextricable dans le pot, c’est encore plus grave : la reprise et surtout le développement sont compromis, car le système racinaire ne sera jamais puissant et étendu. C’est surtout vrai pour les arbres et les arbustes. Il est bon de tirer doucement sur la plante pour vérifier la qualité du système racinaire avant de l’acheter.

Le feuillage

Son aspect est moins important que celui des racines. Mais il vaut mieux opter, quand vous pouvez choisir, pour un plant bien trapu et bien ramifié, avec un feuillage sain.

Comprendre les chiffres

Sur l’étiquette, sur les catalogues ou pour les achats en ligne, figurent parfois des chiffres qui permettent de connaître les dimensions de la plante achetée. Encore faut-il bien les décoder :

  • pour les bulbes, les chiffres indiquent le calibre, c’est-à-dire la circonférence en centimètres du bulbe.
  • pour un arbuste, les chiffres indiquent la hauteur de la touffe, du sol au sommet des tiges.
  • pour un arbre, les chiffres indiquent le diamètre en centimètres du tronc à 1 m du sol.

Être sûr de ce qu’on achète

Pour ne pas avoir de surprise sur les couleurs ou les hauteurs, ne pas acheter les variétés en mélange, sauf s’il s’agit de faire une prairie fleurie ou un espace de fleurs à couper.

Dans les achats par correspondance, ne pas laisser au vendeur la possibilité de remplacer une variété épuisée par une autre à son choix.

Ne pas acheter si le nom complet de la plante n’est pas indiqué. Ne vous fiez pas à l’image. Seul le nom précis de l’espèce vendue vous garantit les caractéristiques de ce que vous achetez (voir l’article sur le nom des plantes).

Le prix, mais aussi la qualité

Les petits prix, les promotions tapageuses sont souvent synonymes de qualité médiocre. Cherchez la faille. Pour obtenir un bon prix, avec de la qualité, le mieux est d’acheter en quantité. Si votre jardin ne le permet pas, groupez-vous et achetez à plusieurs.

En bouton ou en fleur

Tout dépend de ce que vous recherchez. Si vous voulez profiter longtemps de votre nouvelle plante, il faut l’acheter en bouton. elle s’épanouira chez vous et vous bénéficierez de toute sa floraison. Si, par contre, vous voulez être sûr de sa couleur pour bien l’assortir par exemple avec d’autres plantes du même massif, il vaut mieux l’acheter en fleur. Ainsi vous ne ferez pas d’erreur sur les nuances de couleur.

Voir la plante

Les achats en ligne sur internet sont bien pratiques, et je ne m’en prive pas pour acheter des graines ou des mini-mottes par exemple. Mais pour l’achat d’un arbuste et encore plus pour l’achat d’un arbre, rien ne vaut l’achat chez un pépiniériste ou sur une foire aux plantes afin de choisir votre arbre en fonction de sa forme, de son port, de son allure générale. De plus, celui-ci vous offre peut-être une garantie de reprise.

A réception de la commande

Lorsque les plants commandés sur catalogue ou sur internet arrivent, il faut les déballer aussitôt. Ils ont besoin de prendre l’air. Si vous ne pouvez les planter tout de suite, mettez les en jauge dans un endroit abrité du vent et du soleil. S’ils sont en pot, veillez à ce que les pots ne s’assèchent pas : le mieux, c’est de les enterrer dans un endroit frais et abrité.